Le meilleur des jeux Playmobil en 2012

Par Gwen · Catégorie(s): Mode enfant

Playmobil, une aventure qui dure…

A 76 ans, Horst Brandstätter peut couler une retraite paisible. L’entreprise fondée en 1876 par son grand-père, Andreas, s’est hissée au deuxième rang européen du jouet, derrière le danois Lego. Non seulement les Playmobil comptent toujours parmi les jouets préférés des enfants, mais ils sont aussi un loisir pour de nombreux adultes. La plupart des fans des premières années sont devenus eux-mêmes des parents qui transmettent à leurs enfants leur passion de la marque.
Pour la petite histoire, même les artistes s’intéressent à ces célèbres jouets car ils permettent de réaliser facilement des films d’animation.Depuis la création de la marque en 1974, plus de 2 milliards de personnages ont été écoulés dans le monde, la France étant le 1er marché pour le fabricant allemand. Les célèbres figurines de plastique au sourire amical sont aujourd’hui des objets de collection pour les jeunes adultes qui ont joué avec les premiers Playmobil.
Alors quelles seront les prochaines aventures imaginées par nos enfants ? Cette question est à l’esprit de tous les inventeurs de jeux et plus particulièrement les champions du marketing de l’empire Playmobil, qui ne manque pas de trouver de nouvelles idées originales tous les ans.
Les boîtes de jeu traditionnels tels que les pompiers, les policiers, les chevaliers ou encore les pirates sont certes des valeurs « sûres » qui tiennent le haut du pavé des grandes surfaces depuis belle lurette. La multiplication de l’offre pose toutefois un problème cornélien aux parents et aux enfants : quelle boîte de jeux choisir ?

Comment s’y retrouver dans la multitude de thèmes disponibles ?

Des guides comme JeuxPlaymobil ont vu le jour pour proposer une sélection de boîtes de jouets Playmobil testées et validées… par les enfants eux-même.
Le choix des thèmes est fait en utilisant le « top » des ventes en ligne et surtout en compilant les listes de cadeaux les plus demandés par les enfants, proposés par certains sites de vente en ligne. En proposant aux parents et aux plus jeunes la possibilité de commenter et partager leurs sentiments sur leurs dernières acquisitions, les futurs acquéreurs peuvent dorénavant être mieux informés.

Les « hits » de l’année

Playmobil est convaincu que, pour les 4-9 ans, rien ne vaut les grands classiques. Après le nouveaubateau de pirates cette année, le western fera son «come-back» l’an prochain. L’objectif est d’assurer un équilibre entre thèmes historiques et contemporains.Quelles seront les best-sellers de l’année ? On dit que la cabane du pêcheur est dores et déjà un best-seller… N’oublions pas le féérique château de princesse ou encore l’île mystérieuse des pirates. Autre « hit » attendu : les agents secrets, un ensemble de figurines et engins futuristes qui répond au passage aux collections plus récentes de certains concurrents comme l’autre mastodonte Légo, très agressif sur ce secteur. Il n’existe qu’un seul tabou chez Playmobil, la violence et les thèmes militaires postérieurs à la Première Guerre mondiale.

Une addition… plus salée chez les parents

A chacun de trouver ses histoires préférées dans la multitude des thèmes Playmobil disponibles… Il est certain que si la qualité est toujours au rendez-vous, les prix sont également en hausse notable. Il faudra compter entre 70 et… 150 euros pour un « méga set » Playmobil. Il va sans dire que les grimaces seront plutôt du côté des adultes, même si beaucoup restent nostalgiques voire fétichistes avec leurs anciens jouets.
Malgré de nombreux appels du pied, Playmobil ne rentrera pas dans un modèle de licences, là où Lego continue de parier sur Star Wars ou Cars. Il mise plutôt sur l’évolution de son concept, comme avec ses nouvelles pochettes-surprises, Figures. Pour la première fois, même le personnage se construit. Une révolution chez Playmobil.